Euro 2024 : L’Espagne et la France en demi-finale

L’Espagne s’est imposée face au pays hôte, l’Allemagne, grâce à un but de Mikel Merino à la 119e minute, se qualifiant ainsi pour les demi-finales de l’Euro 2024 à la Stuttgart Arena. Cette victoire permet à l’Espagne de rester la seule équipe invaincue du tournoi et de tenter de remporter le championnat pour la première fois depuis 2012.

Il s’agissait de l’adversaire le plus coriace de l’Espagne jusqu’à présent dans la compétition, ce qui en faisait sans doute le match le plus attendu jusqu’à présent. Le match a été à la hauteur des attentes, les deux équipes jouant presque à leur meilleur niveau, ce qui a donné lieu à un match serré qui a nécessité une prolongation pour se décider.

Après une première mi-temps sans but, Dani Olmo donnait l’avantage à l’Espagne six minutes après le début de la seconde période. Après avoir été remplacé, il effectuait une frappe latérale sur un centre de Lamine Yamal qui battait le gardien de but allemand Manuel Neuer. Il s’agissait de la troisième passe décisive du jeune Yamal, âgé de 16 ans, dans ces Championnats d’Europe.

Quelques minutes plus tard, l’Allemand Niclas Fullkrug touchait le poteau mais ne parvenait pas à égaliser. Ce n’est qu’à la 89e minute, lorsque Florian Wirtz frappait sur le poteau et entrait dans le but, que l’Allemagne trouvait sa réponse. Les supporters allemands ont fêté le but dans les arrêts de jeu, entraînant la prolongation du match (1-1).

L’Allemagne était à deux doigts de prendre l’avantage en prolongation lorsque Mikel Oyarzabal et Wirtz envoyaient des tirs qui étaient à deux doigts de battre le gardien espagnol Unai Simon. Les Allemands ont failli bénéficier d’un coup franc, mais leur demande de penalty a été rejetée après que le ballon ait touché Marc Cucurella à la main dans la surface de réparation.

Alors qu’il ne restait qu’une seconde avant la séance de tirs au but, l’attaquant de la Real Sociedad, Merino, se mettait en action. Il marquait de la tête pour envoyer son équipe en demi-finale et poursuivre sa série d’invincibilité.

Juste avant le but, le latéral Dani Carvajal était expulsé pour un deuxième carton jaune.

Malgré une fin décevante, l’Allemagne a eu un certain nombre de points positifs dans ce tournoi après ses piètres performances dans les grands tournois mondiaux de ces dernières années. Les jeunes talents tels que Wirtz et Jamal Musiala sont extrêmement prometteurs, ce qui devrait permettre aux supporters allemands de rester optimistes quant à l’avenir.

Les hôtes ont cependant perdu le légendaire Toni Kroos, qui a annoncé que ce serait son dernier tournoi avant de prendre sa retraite.

La France bat le Portugal aux tirs au but

La France a battu le Portugal lors d’un match sous pression à Hambourg, en s’imposant aux tirs au but 5-3. Les finalistes de la Coupe du monde auront un autre match difficile en demi-finale contre l’Espagne, invaincue, le 9 juillet.

Le match a été relativement pauvre en occasions pour les deux équipes, mais le Portugal a su tirer le meilleur parti de celles qui se sont présentées. Bruno Fernandes et Vitinha ont tous deux tiré au but, mais le gardien Mike Maignan les a repoussés.

Le Français Randal Kolo Muani était à deux doigts d’ouvrir le score, mais sa frappe était déviée de peu par Ruben Dias. Quelques instants plus tard, Eduardo Camavinga tentait une frappe à bout portant qui aurait dû permettre à la France de prendre l’avantage.

La prolongation était calme, la seule véritable occasion se produisant lorsque Ronaldo envoyait un coup de pied arrêté de Francisco Conceicao au-dessus de la barre. Finalement, pour le deuxième match consécutif du Portugal, c’est la séance de tirs au but qui s’est imposée.

Le penalty victorieux a été tiré par Theo Hernandez après que le remplaçant Joao Felix ait touché l’extérieur du poteau pour le Portugal. C’est le seul tir manqué de la séance de tirs au but.

L’affrontement entre Ronaldo (39 ans) et Kylian Mbappé (France) avant le match n’a pas été à la hauteur des espérances. Les deux joueurs n’ont pas réussi à influencer la performance de leur équipe. Mbappe a été remplacé en prolongation après avoir reçu un tir au visage, et n’a donc pas pu participer à la séance de tirs au but. Pour Ronaldo et le Portugal, c’est la fin d’une époque, puisqu’il a confirmé cette semaine qu’il s’agissait de son dernier Euro.