Euro 2024 : l’exploit géorgien, la Belgique deuxième, le résumé du 26 juin

Le 26 juin se tenaient les derniers matchs de poule de l’Euro 2024. Scénario improbable dans le groupe E, la Géorgie réalise son exploit. Retrouvez les moments forts de la journée du 26 juin.

Quatre équipes à 4 points, dénouement inédit dans le groupe E

Avant la dernière journée, la Belgique, la Roumanie, la Slovaquie et l’Ukraine comptaient toutes quatre le même nombre de points. Après deux matchs nuls hier, 0-0 entre l’Ukraine et la Belgique et 1-1 entre la Slovaquie et la Roumanie, les équipes du groupe terminent avec 4 points chacune. Les Roumains prennent la première place, la Belgique termine deuxième et la Slovaquie se qualifie en tant que meilleur troisième. Scénario cruel pour les Ukrainiens, éliminés.

Un scénario inédit dans l’histoire de l’Euro mais qui était déjà arrivé en Coupe du Monde. En effet, lors du Mondial 1994, l’Italie, L’Irlande, la Norvège et le Mexique avaient elles aussi fini à 4 points.

Un duel France-Belgique

En terminant deuxièmes, les Belges affronteront la France en huitièmes de finale. Les Diables Rouges auront soif de revanche face aux Bleus qui les avaient privés d’une finale de Coupe du Monde en 2018. Éliminée au 1er tour du mondial 2022, la Belgique passe cette fois le 1er tour de l’Euro. Néanmoins, la performance laisse à désirer. La génération dorée belge touche à sa fin. Seuls Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku et Yannick Carrasco subsistent. Les Bleus n’ont pas non plus brillé dans ce 1er tour. Un réveil est donc attendu, tant du côté français que belge.

La Géorgie poursuit son rêve

Après une défaite contre la Turquie et un nul contre la Tchéquie, les Géorgiens devaient réaliser un exploit pour continuer leur aventure dans cet Euro. Qualifiée pour la première fois de son histoire dans une grande compétition, la Géorgie a vaincu le Portugal (2-0). Déjà qualifiés et assurés de finir premiers, les Lusitaniens avaient largement fait tourner leur effectif. Néanmoins, le Portugal alignait d’entrée des joueurs comme Ronaldo, Joao Felix, Pedro Neto, etc. Une équipe bis certes, mais très compétitive sur le papier. Dès la deuxième minute, les hommes de Willy Sagnol ouvrent le score grâce à Khvicha Kvaratskhelia, profitant d’une erreur du défenseur Antonio Silva. Plus tard, ce dernier commet une faute dans la surface, offrant un penalty à la Géorgie. Le futur ex-messin, Georges Mikautadze, le transforme et inscrit son troisième but de l’Euro, devenant ainsi le meilleur buteur du tournoi. La Géorgie atteint donc les 1/8èmes de finale et devra affronter l’équipe la plus impressionnante depuis le début de l’Euro : l’Espagne.

Dans l’autre match, la Turquie s’est imposée (2-1) dans les dernières minutes face à des valeureux tchèques, ayant disputé une grande partie de la rencontre à 10. La Turquie termine deuxième et affrontera l’Autriche au tour suivant. Les Tchèques sont éliminés.

Ronaldo toujours muet

Le leader et capitaine portugais, Cristiano Ronaldo, a bien du mal à exister dans cet Euro. Exilé en Arabie Saoudite depuis janvier 2023, le quintuple Ballon d’Or n’a, pour la première fois de sa carrière, marqué aucun but dans un premier tour. L’ancien joueur du Real Madrid s’est vu refusé un penalty pour un tirage de maillot et a semblé bien agacé sur le terrain. Agé de 39 ans, “CR7” est toujours ultra performant, ce dernier sort d’une saison à 50 buts en 51 matchs avec Al-Nassr. Le natif de Madère est donc attendu au tournant avant le 1/8ème de finale contre la Slovénie.