Euro 2024 : l’Italie au bout du suspense, l’Espagne sans forcer, le résumé du 24 juin

Déjà qualifiée, l’Espagne pouvait enchainer une 3ème victoire en autant de match face à l’Albanie. La Croatie et L’Italie étaient opposés pour un match crucial, celui de la qualification.

Croatie-Italie : un but tardif qui qualifie la Squadra Azzurra

En l’espace de quelques secondes, l’Italie est passé de l’enfer au paradis. Menée 1-0 jusqu’à la 90+8eme minute, la Squadra a finalement arraché son billet pour les 1/8èmes de finales. Le héros de la soirée s’appelle Mattia Zaccagni. Rentré en cours de match, le joueur de la Lazio Rome a inscrit son tout premier but en sélection. Une première qu’il n’est pas prêt d’oublier. Les scènes de joie intenses des joueurs italiens contrastent avec le désespoir des Croates. 3ème du dernier mondial, les Vatreni nourrissaient de grands espoirs à l’orée de cet Euro 2024. Avec deux petits points au classement, la Croatie peut encore espérer finir parmi les meilleurs 3ème mais ses chances sont minces.

Avant le match, l’équation était simple, tant pour les Croates que pour les Italiens. Les coéquipiers de Luka Modric devait gagner pour fini deuxième du groupe et l’Italie devait, à minima, ne pas perdre. Avant cela, les Croates avait été sèchement battus par l’Espagne (3-0) par l’Espagne en ouverture avant de concéder un nul dans les derniers instants face à l’Albanie (2-2). Sans briller, l’Italie avait remporté son premier match face aux Albanais (2-1) avant de s’incliner (1-0) face à l’Espagne. Face à la Roja, l’addition aurait pu être bien plus salée pour les Azzurri sans un excellent Gianluigi Donnarumma.

Après une première mi-temps assez pauvre en occasion, le match bascule en l’espace de quelques minutes. La Croatie obtient un penalty peu après le coup d’envoi de la deuxième mi-temps. Luka Modric voit sa tentative stoppée par le portier du PSG. Mais seulement deux minutes plus tard, Modric ouvre finalement le score. Désormais menés, les hommes de Luciano Spaletti se réveillent et multiplient les occasion mais le gardien croate Dominik Livakovic réalise de belles parades. Alors que le chrono tourne et que la Croatie se dirige vers une victoire, l’Italie égalise au bout du temps additionnel. Cruelle pour les Croates qui avait également subi une égalisation tardive lors de leur précèdent match contre l’Albanie. La Croatie attends désormais les résultats des Tchèques et des Slovènes pour connaitre son avenir dans cet Euro. L’Italie aura rendez-vous avec la Suisse, le 29 juin.

L’Espagne poursuit son sans faute

3 matchs 3 victoires, 5 buts marqués et aucun encaissé, la Roja réalise le grand chelem dans cette phrase de poule. Déjà qualifié, le sélectionneur espagnole avait choisi de faire tourner son effectif. Le Barcelonnais Ferran Torres lance idéalment les siens en ouvrant le score à la 13eme minute. Face une coriace Albanie, la Roja a tenu son avantage jusqu’au bout et remporte son 3ème match de poule.

Dans ce groupe très compliqué, l’Espagne est parvenu à remporter tous ses matchs et sans prendre un seul but. Une performance remarquable qui place l’Espagne comme l’un des favoris pour la victoire finale. Petit poucet de ce groupe très relevé, l’Albanie quitte néanmoins l’Euro avec les honneurs. Les hommes de Sylvinho ont réussi à poser quelques soucis aux Italiens et aux Espagnols et sont parvenus à tenir en échec la Croatie.